Quels sont les pièges à éviter lors d’un achat d’une maison sur plan ?

Quels sont les pièges à éviter lors d’un achat d’une maison sur plan ?
27 Sep 2016

Quand le marché de l’immobilier est tendu, la majorité des maisons neuves sont vendues sur plan. Toutefois, il faut savoir qu’il existe quelques pièges à éviter lors de la réservation d’une maison neuve jusqu’à sa livraison pour que l’investissement soit vraiment rentable. Voici les éléments essentiels à tenir en compte lors d’un achat d’une maison sur plan pour éviter les mauvaises surprises.

Évitez de signer un contrat définitif avant d’avoir tout bien vérifié

L’achat sur plan présente beaucoup d’avantages. Toutefois, pour réaliser une bonne affaire, vous devez toujours vérifier certaines choses avant de signer le contrat définitif, c’est-à-dire lors de la réalisation du contrat de réservation. Il faut savoir qu’un contrat de réservation doit mentionner une description précise des caractéristiques du futur logement, sa situation et son prix prévisionnel. Il doit aussi comporter une page technique précisant les matériaux prévus pour la construction du logement. Puisque vous pouvez voir le plan du futur logement, vous devez en profiter pour vérifier si tout correspond à vos envies et à vos exigences. Vous pouvez à ce moment demander d’éventuelles modifications, par exemple le changement de la disposition des pièces ou du revêtement du sol. Puisqu’à ce stade, le projet est encore très vague, vous pouvez demander plus de précisions au promoteur. Cependant, sachez qu’un contrat de réservation ne garantit en rien la réalisation du projet et l’acquisition du logement, car la réservation peut seulement être un test de commercialisation.

Évitez de payer les fonds avant la réception des attestations de l’architecte

Le contrat définitif mentionne également la distribution des paiements au fur et à mesure du progrès des travaux. Toutefois, avant chaque paiement, le promoteur doit faire un appel de fonds et vous envoyer une attestation précisant l’avancement des travaux. Alors, vous pouvez vous abstenir de verser le montant fixé si vous ne recevez pas cette attestation. Et n’hésitez pas non plus à vous rendre directement sur le lieu pour voir de vos yeux l’avancement des travaux. Il se peut qu’en cours de construction, les travaux s’arrêtent définitivement à cause d’un problème, par exemple la faillite du promoteur. Donc, faites toujours attention. Et pour plus de garanties, assurez-vous que votre promoteur soit assuré, cela doit être mentionné dans le contrat définitif.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *